Quelle est l'origine des cookies ?

Le cookie est un petit biscuit traditionnel de forme ronde cuisiné un peu partout dans le monde. Avec des racines américaines, ce biscuit a fait le tour de la planète et est apprécié par les plus gourmands. Quelle est donc l’origine de ce fameux biscuit ?

Étymologie du mot cookie

Cookie est un mot anglais qui tire son origine du néerlandais “koekje” qui signifie petit biscuit. Il a été introduit aux Etats-Unis à travers les colons hollandais originaires de La Nouvelle-Amsterdam. Il est possible que vous vérifiez ceci en consultant les archives de nombreux sites internet sur la question. Dans les commerces, le cookie est une forme de gâteau vendu à l'unité, particulièrement dans les boulangeries-patisseries. 

Bon nombre d’entre eux présentent des recettes de cookies. Lorsqu’on prend un cookie industriel, il est beaucoup plus sec et sablé. A l’inverse, un cookie fait maison a une texture plus tendre et moelleuse. 

Histoire des cookies

Les biscuits cookies ont été inventés en 1938 par les cuisinières américaines Ruth Graves Wakefield et Sue Brides. Les deux femmes ont mis au point cette recette du temps où elles détenaient une auberge dans le Massachusetts. L’auberge était du nom de Toll House Inn (en) à Whitman. Pendant cette période, leur restaurant était très célèbre du fait de leur bonne cuisine faite maison. 

La rumeur stipule que les deux cuisinières auraient inventé de façon accidentelle le cookie. Elles auraient versé des bouts de chocolat dans leur pâte et s’attendaient à ce qu'ils fondent. Cela n’a pas été le cas et à la place, elles auraient créé le cookie. Toutefois, les deux femmes ont démenti la rumeur en affirmant avoir réellement créé le cookie. Elles l’ont servi avec de la crème glacée. 

La clientèle a beaucoup aimé le biscuit et les cuisinières ont donc inventé le cookie Toll house. Il est possible de retrouver la recette originale du biscuit dans le livre Toll House Tried and True Recipes. Ruth Wakefield a vendu la recette de cookie à Nestlé en contrepartie d’un approvisionnement à vie de leur chocolat.